Dicton à méditer!


"Sans audace, pas de gloire"
Du grand philosophe Tibo Vassal....

vendredi 30 novembre 2007

Contre la montre anti dopage...ou contrôle anti dopage, je ne sais plus!!!




Mercredi 28 novembre: enfin un jour sans vent.. et le soleil qui pointe son nez à la mi journée.

Je décide de partir rouler à 15h et de me promener dans mes si belles forêts et montagnes. Je pars vers Roquefère, le col des Jouys et Pradelles Cabardès...autant dire des coins où le portable ne sert à rien car pas de réseau...
Mais par expérience ou plutôt par instinct féminin, je laisse le téléphone allumé...

Je me régale, emmitouflée dans mes gros gants et mon bonnet sous le casque.

Et là, tout se complique....

Je roule depuis 1H25 quand je sens le portable vibrer puis sonner;il est dans mes habitudes de ne pas répondre mais là j'ai une petite voix qui me dit de répondre.
"Allo, je suis le Docteur B-------, de L--------, je suis à votre domicile depuis une heure et je repars"
Sur le coup, je pense à l'appel d'une collègue médecin pour me proposer un remplacement pendant les vacances. Je lui dis qu'elle me répète ses propos le temps que j'enlève mon bonnet et mes gros gants.
"Je viens faire un contrôle anti dopage à votre domicile mais vous êtes absente, j'attends depuis une heure, et selon la procédure, je repars"

Très vite je comprends la situation; je lui explique que je m'entraine et que je suis à 25 minutes de chez moi en vélo et qu'il faut qu'elle m'attende impérativement.
Devant son refus, je lui explique que, en tant que cycliste, nos entrainements sont longs et que dans la montagne mon portable ne passe pas.
Elle décide d'appeler le ministère de la Jeunesse et des Sports pour savoir la procédure à adopter.

Je n'ai que 25 minutes pour rentrer!Après elle repartira.

Et ben, je n'ai jamais mis aussi peu de temps pour faire"Les Martys-Villardonnel";heureusement que le profil est majoritairement descendant mais j'étais quand même à 180 pulsations en moyenne.

Arrivée à la maison, je fais la connaissance de cette collègue médecin, qui effectivement me propose des remplacements tout en effectuant ce contrôle anti dopage urinaire demandé par des instances sportives internationales.



Tout est bien qui finit bien...mais je repense au fait que si je m'étais éloignée beaucoup plus de mon domicile (et cela m'arrive très souvent) je ratais ce contrôle et je me prenais un avertissement.

Maryline

mardi 27 novembre 2007

Résumé vidéo de Quelneuc


http://www.dailymotion.com/video/x3ln7c_challenge-national-dames_sport

Si vous cliquez sur ce lien, vous pourrez voir un résumé de la course de Quelneuc de ce dimanche.

A bientôt
Maryline



Photo: www.cyclocross-france.com

lundi 26 novembre 2007

Ouh là là, la cata...

Et nous voici à Quelneuc, petit village de 500 habitants non loin de La Gacilly, en Bretagne pour disputer la 2ème manche du Challenge National de cyclo cross;
Dès le matin, papa fait de la mécanique car il faut éliminer le sable de Koksidge qui abime les gaines, cables et chaînes.

Je sens que 'j'ai mal aux pattes" de la veille et ça va être la cata! Je suis incapable de me mettre à bloc sur 2 cyclo cross consécutifs;
Dès le départ, j'ai les grosses cuisses, je ne suis pas à l'aise, je vais à terre... bref un calvaire de 40 minutes.
Et quand Laurence Leboucher nous attaque au dernier tour, je fais encore l'élastique derrière Christel Ferrier-Bruneau..

A l'arrivée, je finis 2ème mais complètement exténuée.




Je conserve, cependant, ma place de leader au Challenge National.

Beaucoup de repos en perspective cette semaine....


Maryline

Koksidge et le sable.


Ce samedi, je disputais la 3ème manche de la Coupe du Monde de cyclo cross en Belgique (et oui, encore là haut..) à Koksidge, à 30 minutes de Dunkerque.

Ce circuit est constitué à 70% de sable et de dunes à escalader le plus souvent à pied, mais j'aime ça!
Dès le départ, les filles s'ensablent et je préfère tout faire à pied pour mieux les éviter et cette option fut la meilleure.
A la fin du premier tour, nous nous retrouvons à 3 avec Daphny Van Den Brand la championne d'Europe et Katie Compton, la vice championne du Monde 2007.
Suite à des ennuis matériels de l'américaine, le trio devient duo et je me retrouve avec Daphny à jouer "à toi, à moi" pour être devant dans les portions sablonneuses.
A l'avant dernier tour, je fais une faute et ma roue avant glisse sur le pied d'une barrière, je pers 9 secondes et je ne reverrai plus Daphny qui s'en va vers la victoire;
Mon calvaire va durer jusqu'à 100m de la ligne d'arrivée où Compton me revient dessus avec une énorme braquet et je ne peux la suivre, je finirai 3ème.




Après le podium, la conférence de presse et le vrai-faux contrôle anti dopage (Compton et moi sommes allées au contrôle sur ordre des officiels mais arrivées là bas, notre dossard n'était pas affiché et le médecin nous a dit de repartir..), je décide d'aller en Bretagne pour la 2ème manche du Challenge National de cyclo cross.
Et vogue la galère!

Photo: www.cyclingnews.com
en haut: portage du vélo dans une dune
au milieu: pendant l'hymne national hollandais

Maryline

"petit ours brun"

videoIl était une fois un gentil garçon nommé Sylvain. Il était né à Montolieu, dans l'Aude et avait grandi (beaucoup d'ailleurs...) au milieu des pins et chênes de la Montagne Noire.
Un jour, il fit la connaissance d'une merveilleuse vététiste canadienne qui répondait au doux nom de Kiara.
Et par amour, il décida de la suivre et de partager sa "cabane au Canada".
Oui mais, il eut la surprise de découvrir la semaine dernière un "gros nounours" au fin fond de son jardin...
Regardez la vidéo...

On viendra un jour chez vous mais prévenez le nounours avant notre arrivée...

Maryline

jeudi 22 novembre 2007

"Compton"...les minutes


Le 18 novembre, je reprenais la compétition après une semaine tranquille.

J'avais décidé de courir en Belgique, à Asper Gavere, afin de trouver des conditions de course qui font défaut dans le sud de la France, à savoir la boue et les parcours glissants.

Oui.. mais voilà, samedi 17 novembre, je remplaçais un médecin dans le fin fond des Corbières à Lagrasse.
Et les consultations et visites enfin finies, je prends ma voiture à 17h, récupère mon père à Carcassonne à 17H30, et nous partons pour Blagnac: Avion Toulouse-Paris, arrivée à 22H10, location de la voiture, direction Lille et 2H30 de trajet, arrêt à l'hôtel à 0H30 pour faire dodo et réveil à 7h pour direction la Belgique....Je suis un peu dans le pâté!!

Le circuit est comme je le désirais: très physique, glissant, gelé à l'ombre...

Dès le départ, je suis à bloc et même avec mon 42-12, je perds du temps sur Katie Compton, qui a un braquet de fou pour une fille: un 46!!
J'aurais aimé être dans la roue de Katie Compton, l'américaine qui dévore tout sur son passage en ce moment...vain désir...dès le 1er tour, j'avais 42 sec de retard et au fil des tours je me prenais entre 20 et 40 sec par tour!!! Cela s'appelle une correction!!
Au final, je finis 2ème et Reza Ravenstin, la hollandaise termine 3ème à plus de 3min...

On a toutes été enrhumées par Katie Compton qui risque bien de nous infliger la même correction dès samedi dans le sable de Koksidge (Belgique) lors de la 3ème manche de la coupe du Monde.

Maryline

Photo: cyclingnews.


jeudi 15 novembre 2007

Merci aux cycles Huriaud de Saintes!


Mardi 13 novembre, je me suis rendue aux Cycles Huriaud à Saintes pour recevoir un superbe cadre Bianchi, que j'ai remporté suite à ma victoire lors du Tour de Charente Maritime en août dernier. J'y ai reçu aussi un bon d'achat immédiatement utilisé pour des gateaux énergétiques (au chocolat, miam...) pour l'apport en pré compétition.

Monsieur Huriaud( à ma gauche sur la photo) parraine le challenge régional féminin et offre comme premier prix un cadre de vélo; l'initiative et la valeur de ce lot méritent amplement un MERCI.

Il faut aussi y associer Monsieur Besson (a gauche sur la photo) qui prend en charge les féminines au sein de ce département; quand on sait qu'il est de la parenté avec Colette besson, on comprend pourquoi son engagement envers les féminines.

Enfin, comment passer sous silence la retraite très prochaine de Monsieur Huriaud qui passe la main à Monsieur Leyzin (mains aux poches sur la photo) pour perpétuer le magasin.

Encore une fois merci à tous.

Maryline

C'est encore cassé!



Tibo est allé voir le chirurgien mardi pour faire un bilan radio de ces fractures.

Et même s'il a eu le feu vert pour recommencer à travailler, vu l'état de son omoplate et de son acromion, va falloir attendre pour reprendre les footings;
Et je ne vous parle même pas de VTT... ce sera dans plusieurs mois....

Courage mon chéri!!!

Maryline

PS: voici la radio de mardi; y'a quelques traits de fractures!!!faut pas être radiologue pour le voir!!

mercredi 14 novembre 2007

Le 11 novembre, ça défile!

En ce 11 Novembre, Karine (ma belle soeur) devait surveiller les abords du monument aux morts lors de la cérémonie en hommage aux anciens combattants. Au cas où un militaire tomberait...(il est vrai que rester aligné en rang d'oignons pendant une heure sans bouger avec le froid...)
Nous avons tous profité de cet instant pour l'immortaliser dans sa tenue de militaire aux abois!!

Même la petite Clémence était de sortie pour l'occasion pour faire un coucou à sa maman: et dire que j'ai attendu 33 ans pour assister à mon 1er 11 Novembre, elle a à peine 5 mois1/2, et déjà patriote...
Clémence, parlons en!
Elle est charmante comme sa tante...(ben moi, bien sûr...)

Je souhaite à tous les futurs parents d'avoir un nourrisson aussi mignon qu'elle: elle est adorable et ce week end nous étions tous gagas...

Elle rit aux éclats quand je fais la pitre avec la ficelle de mon bonnet.
Elle gazouille seule dans son lit avec ses doudous.
Elle râle juste quand la tétine ne débite pas assez vite le lait...

C'est un ange.
Que ça me donnerait des idées pour le futur, ça ne m'étonnerait pas....

40 ans de mariage, ça se fête avec les palombes..!


Ce week end, c'était relâche côté vélo loin de La Coupe du Monde de cyclo cross à Pijnaker.

Ce dimanche de repos était le bienvenu et toute la famille était réunie à Maurrin, près de Mont de Marsan, chez Eric pour fêter les 40 ans de mariage de nos parents.


Ils pensaient que ma soeur était au Futuroscope et que moi j'étais en thalasso à St Jean de Luz...Bon on a tous menti mais c'était pour la surprise..

Et si les Landes sont réputées pour ses fêtes, la chasse à la palombe est aussi une tradition. Nous avons eu le plaisir de visiter une palombière (à 15 mètres de haut, avec ascenseur s'il vous plaît et cuisine intégrée...) et d'assister à l'approche des palombes mais aussi... aux coups de fusil mortels envers ces bêtes;
Tous les chasseurs vous le diront: ce n'est pas l'acte de tuer qui est intéressant mais plutôt la préparation, les appeaux, la convivialité...

Nous avons tous été ébahis par l'ingéniosité de ces chasseurs. week end très instructif....

mercredi 7 novembre 2007

L'Argent au Championnat d'Europe en Suisse






Hittnau: petit village suisse à 40 kilomètres de Zurich
Ses verts pâtures....
Ses belles vaches à cloches...
Ses beaux dévers mouillés et glissants...
Son vent glacial...


Bref, vous l'aurez compris..ce 4 novembre avaient lieu les championnats d'Europe de cyclo cross en Suisse.
Autant le circuit me plaisait samedi matin (physique, roulant et large) , autant dimanche je n'en menais pas large: la brume et le crachin mouillaient le parcours et les compétitions successives avaient dégradé le terrain. Je ne me sentais pas à l'aise dans le dévers descendant...

Le départ donné, j'essaie de bien me placer et me retrouve au 1er tour avec Christel en chasse derrière Daphny Van Den Brand (avec un tel nom, vous comprendrez qu'elle est batave et non chinoise...).



Dans les portions de prairie, grâce à ma puissance, je rejoins Daphny qui inlassablement me relargue dans les portions techniques, je fais le yoyo!
L'entraineur national me dit de passer devant pour éviter des courses poursuites ce que je fais dès le 3eme tour.

A deux tours de la fin, Alain, un kiné, me crie d'attendre Christel; je ralentis Daphny et nous voici à nouveau à 3.



Mais mon boyau avant se dérobe dans un virage, je goutte aux joies d'une chute sur la cuisse gauche... Daphny en profite, Christel essaie d'aller la chercher..



A l'amorce du dernier tour, me revoici en chasse...





Je reviens sur Christel qui, à bout de souffle, ne pourra garder ma roue mais je ne peux rejoindre Daphny qui s'octroie un 2eme titre consécutif de Championne d'Europe.



Bilan: Même avec le physique, tu ne gagneras pas de cyclo cross si t'es pas technique....Je vais me faire de cette phrase mon crédo pour les semaines à venir




Maryline
Photos: www.radquer.ch . Visitez ce site, il est dédié au cyclo cross suisse et les photos sont superbes.

Dijon et les garçons!


Le 1er Novembre avait lieu le traditionnel cyclo cross de Dijon.

J'avais décidé d'y participer pour plusieurs points:
Mon frère Eric avait disputé ce cyclo cross et me l'avait décrit comme physique: effectivement la montée raide à pied faisait mal aux pattes!!
A 4 jours des championnats d'Europe, cette épreuve me permettait de réaliser des efforts spécifiques.
Enfin, dès le soir je rejoignais l'équipe de France en stage au sud de Mulhouse, au Petit Kolhberg.

Sur les 40 minutes de course, je me "crépais le chignon"en toute sportivité cependant avec un espoir pour la 5eme place. C'était un coup à lui un coup à moi d'être devant.
Au final, manquant un peu de jus ( surement les 7h de trajet en camion la veille...) je finis 6eme en reléguant tous les juniors derrière moi.

Aves 5 espoirs devant, cela me laisse des ...espoirs pour dimanche en Suisse.

Maryline.
Photo: www. cyclocross-france .com