Dicton à méditer!


"Sans audace, pas de gloire"
Du grand philosophe Tibo Vassal....

lundi 18 août 2008

La Grande Muraille assaillie par les cyclistes et les touristes!

La Grande Muraille: Merveille du Monde

Vendredi et samedi, j'ai roulé avec Jean Christophe Péraud et Laurence Leboucher, deux vététistes arrivés jeudi 14 août.
Nous sommes partis sur le circuit de mes épreuves route et contre la montre, à coté de la Grande Muraille.
Sur la photo du milieu, regardez bien à gauche les touristes qui sont dans un bouchon sur la muraille à Badaling!

Là, nous avons été rejoints par les britannique Emma Pooley (sur la vidéo, elle fait coucou, vice championne olympique de contre la montre mercredi 13) et Sharon Laws.


video

Maryline

4 commentaires:

Elodie a dit…

Les australiens sont la! Meme de loin, on a suivi avec passion tes 2 courses, et meme pas la peine de se lever aux aurores! On espere que tu as bien profite de tes visites touristiques et que ton retour a ete accueilli comme il se doit (on n'en doute pas). On vous fait un gros bisou a Tibo et toi. Eloyoyo

Anonyme a dit…

Merci pour ces moments que tu nous fait partager. Vous avez du engranger pas mal de souvenirs inoubliables en si peu de temps !!!
Bravo encore §
grosses bises
Marlène et David (On voit que les frères Andrieu restent synchros même quand ils sont très éloignés !!!)

Dufor a dit…

Bonjour,

Independamment de la sincère admiration que j'ai pour vous, bravo pour vos réussites, je regrette l'aphorisme qui apparait à la première page de votre site (le silence etc.). Je trouve qu'il n'a pas sa place ici. En outre, c'est une contradiction de penser (aussi justement sans doute) et de l'afficher de façon aussi ostentatoire.Puisque vous revenez de Chine, permettez moi un conseil, soyez plus "confucéenne".
Ce sera plus efficace.
Pensées amicales, Germain Dufor

salvetat a dit…

MONSIEUR

Je change régulièrement le dicton au gré de mes humeurs et je l'ai changé lundi 29 septembre, suite à une réflexion de madame Longo lors des championnats du monde; cette maxime est parfaitement adapté à ces propos envers moi!

maryline